246

L’impact de la COVID-19 sur les enfants en situation de rue - rapport au Comité africain d’experts sur les droits et le bien-être de l’enfant

Lundi 21 décembre 2020

Le 11 novembre dernier, conjointement avec le réseau Consortium for Street Children, la FAAI et ses partenaires à l’international ont adressé un rapport au Comité africain d’experts sur les droits et le bien-être de l’enfant (CAEDBE) de l’Union Africaine concernant l’impact de la Covid-19 sur les conditions de vie et les droits des enfants en situation de rue.

La pandémie et les mesures pour y faire face ont rendu les enfants en situation de rue plus que jamais fragilisés. Ces enfants, déjà vulnérables avant la crise sanitaire, ont été insuffisamment pris en compte dans les décisions prises par les Etats visant à ralentir la propagation du virus. Sans lieu d’accueil pour se confiner, les enfants en situation de rue ont été davantage exposés aux dangers de la pandémie et stigmatisés car dans l’incapacité de respecter les mesures des autorités. Ils n’avaient pas souvent accès à l’information sur comment se protéger, ni aux installations sanitaires nécessaires. Au Mali par exemple, un enfant accompagné par notre partenaire Caritas Ségou, témoigne « pour nous conformer avec les mesures d’hygiène c’est devant les restaurants et les grandes boutiques que nous profitons pour laver nos mains au savon, mais nous sommes chassés aussi de ces lieux ». Par ailleurs, de nombreux services d’aides ont été suspendus, les violences se sont multipliées dans les rues, et la faim et la pauvreté se sont accentués. Dans ce rapport, nous faisons état des incidences multiples de la crise sanitaire et de sa gestion sur les enfants en situation de rue et appelons au respect des droits consacrés dans la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant et la Convention internationale des droits de l’enfant . Aujourd’hui, nous partageons à travers ce rapport, les témoignages de nos partenaires, le Centre NRJ à Madagascar, le REEJER en République démocratique du Congo, la Chaîne des Foyers Saint-Nicodème au Cameroun, le REIPER au Congo Brazzaville ainsi que Caritas Ségou au Mali.

Les préoccupations partagées par nos partenaires locaux alertent sur la nécessité – entre autre :

  • D’écouter les enfants en situation de rue, de prendre en compte leurs opinions dans la réponse donnée à la pandémie pour qu’ils puissent activement participer aux décisions les concernant
  • De ne pas conditionner les aides d’urgence gouvernementales à la possession de documents d’identité ou d’adresse
  • De donner aux enfants en situation de rue un accès à l’information, pour leur permettre de se protéger contre le Covid-19 et de se soigner en cas de contraction du virus
  • De prévenir les violences, accentuées par la crise, qu’elles soient policières, de la part des riverains ou entre les enfants eux-mêmes
  • De loger les enfants en situation de rue, qui doivent quitter la rue pour se protéger, qui ne peuvent pas forcément retourner en famille et dont la surcharge des foyers d’accueil ne permet pas de les recevoir
  • D’offrir des soins de santé aux enfants en situation de rue, sans conditions, et les sensibiliser sur les moyens de se protéger et se soigner
  • De fournir aux enfants en situation de rue un accès aux produits essentiels – nourriture, produits d’hygiène et installations sanitaires
  • De mettre en place des collaborations entre les gouvernements et les organisations de la société civile pour offrir aux enfants en situation de rue un soutien.

 

Qu’est-ce que le Comité africain d’experts sur les droits et le bien-être de l’enfant ?

Le CAEDBE est un organe de l’Union Africaine, organisation intergouvernementale régionale consacrée à la promotion, entre autres, des droits de l’homme en Afrique. La mission du Comité consiste essentiellement à promouvoir et à faire respecter les droits énoncés par la Charte africaine des droits de l’enfant, dans tous les Etats signataires et pour tous les enfants.  

Retour à la liste