Lancement d’un nouveau projet au Burkina Faso pour soutenir les familles vulnérables

Jeudi 25 février 2021

Cette année débute notre projet avec l’association Kogl Taaba, au Burkina Faso. Etablie en 1990 à Koudougou, l’association prend en charge chaque année 90 jeunes filles en situation de vulnérabilité et leur propose une formation couture dans son centre de formation professionnelle. Depuis 2021, la FAAI et Kogl Taaba collaborent dans le cadre d’un nouveau projet : « Via Familiis » !

Koudougou se situe en zone rurale même si elle est la troisième ville du pays. Avec plus de 40% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté, le phénomène des enfants en situation de rue, accentué par la pandémie mondiale, prend des proportions inquiétantes. Le développement de ce phénomène est causé, entre autres, par l’absence de ressources financières, éducatives ainsi que le déchirement de la cellule familiale. Face à ce phénomène, le projet « Via Familiis » a pour but de favoriser la capacité d’agir des familles en situation de vulnérabilité et ainsi protéger les enfants fragilisés grâce à un dispositif innovant : les « maisons des familles ».

Pensées comme des lieux de rencontre, les maisons des familles proposent de nombreuses activités d’accompagnement, de formations mais aussi d’échanges permettant ainsi d’éviter l’isolement des familles vulnérables, de renforcer le lien parents-enfants et enrichir les pratiques éducatives au sein du cercle familial.

L’ouverture d’une maison des familles à Koudougou débutera dans le courant de l’année 2021 et accueillera les familles en situation de grande vulnérabilité, des familles migrantes ou monoparentales. Les familles bénéficieront d’un accompagnement pour résoudre les défis qu’elles rencontrent avec l’aide des services sociaux, d’un appui scolaire pour les enfants et prendront part à des activités culinaires, d’éveil ainsi qu’à des ateliers de sensibilisation aux droits des enfants et à l’enregistrement des naissances.

Sur les 3 ans, la maison des familles de Koudougou accompagnera 105 familles, soit environ 650 personnes dont 420 enfants qui viendront suivre les activités au sein de la maison. 

Retour à la liste