256

Accompagnement des enfants en situation de rue à Madagascar : le projet Sandratra s’agrandit !

Mercredi 26 mai 2021

A Madagascar, à travers le projet Sandratra, « Promouvoir en dignité » en malgache, nous prenons en charge les enfants en situation de rue et proposons un accompagnement à leurs familles. Cette année, Sandratra s’agrandit avec l’intégration de deux nouveaux partenaires : l’association MANDA et la Plateforme de la Société Civile pour l’Enfance (PFSCE), qui travailleront aux côtés de nos partenaires locaux, le Centre NRJ, Graines de Bitumes et HARDI !

 

L’engagement de nos partenaires pour les enfants en situation de rue à Madagascar 

Madagascar connaît depuis plus d’un quart de siècle une crise profonde, caractérisée par une aggravation du phénomène de pauvreté et de vulnérabilité. Selon l’UNICEF, 8 enfants sur 10 vivent en dessous du seuil de pauvreté. A Antananarivo et sa périphérie, le phénomène des enfants en situation de rue est préoccupant. Si certains enfants peuvent rejoindre leur domicile le soir, la rue, représente pour beaucoup d’enfants, l’unique lieu d’hébergement et la seule opportunité de revenu. Les réalités de la rue exposent les enfants aux abus et aux discriminations. En effet, la majorité des enfants en situation de rue n’ont pas accès à l’école, une situation qui fait écho à la problématique généralisée à Madagascar où seulement 15 % des jeunes scolarisés terminent le cycle secondaire.

Pour répondre à cette situation, le projet Sandratra, a pour objectif de contribuer à la réinsertion des enfants en situation de rue d’Antananarivo en proposant la prise en charge des jeunes dans les centres d’accueil de jour et de nuit. Nos partenaires locaux accompagnent les enfants vers la réinsertion scolaire ou une orientation professionnelle. Les familles bénéficient également d’un suivi, en prenant part à des activités pour renforcer le lien entre parents et enfants, mais aussi dans leurs démarches administratives telles que l’obtention d’acte de naissances pour leurs enfants, permettant ensuite l’inscription en établissement scolaire public.

 

Des partenariats pour un soutien complet des enfants en situation de rue

Cette année, l’association MANDA, qui signifie « rempart » en malgache, a rejoint le projet Sandratra. Fondée en 1999, MANDA œuvre pour améliorer les conditions de vie et la participation citoyenne des enfants en situation de rue. Le projet cofinance deux centres de jours localisés à Tsiadana, dans la périphérie de Antananarivo afin de favoriser la scolarisation des enfants en situation de vulnérabilité. Le Centre Alpha accueille chaque jour 85 enfants. Accompagnés par une équipe éducative, ils y suivent un parcours scolaire (classe d’alphabétisation ou de remise à niveau), bénéficient d’un repas chaud et complet et participent à des activités éducatives sur la santé et l’hygiène notamment. Le second dispositif, le Centre de scolarisation, accompagne plus de 150 enfants scolarisés, en leur proposant du soutien scolaire et un accès à la cantine tous les midis. Cet accompagnement est essentiel pour donner à tous les enfants l’opportunité d’aller à l’école mais aussi d’éviter le décrochage scolaire.

Le projet a également signé un partenariat avec la Plateforme de la Société Civile pour l’Enfance (PFSCE) malgache, un réseau rassemblant une cinquantaine d’associations actives dans le domaine de la protection de l’enfance. Ensemble, nous allons renforcer l’activité de plaidoyer auprès des institutions locales afin d’améliorer l’accès aux droits pour les enfants en situation de rue. Un travail crucial, qui va de pair avec l’accompagnement des enfants, pour leur garantir un jour, l’accès à l’éducation et à la santé.

Nous nous réjouissons de notre collaboration avec nos partenaires, des acteurs clés dans la protection et l’accompagnement des enfants en situation de rue à Madagascar !

Retour à la liste