Abandon

Accueil Suite

J’ai 15 ans et je m’appelle Djibril.

Avant je vivais à la rue mais actuellement, je suis logé chez une dame.

Ça fait 6 mois qu’elle m’héberge mais bientôt je vais devoir repartir.

Qui sont les enfants en situation de rue ?

Être un « enfant en situation de rue », peut signifier différentes réalités :

  • Dormir dans la rue et ne plus avoir de contact avec sa famille ;
  • Vivre dans la rue avec sa famille ;
  • Alterner entre la rue et les centres d’accueil ;
  • Passer la majorité de son temps dans la rue et retourner chez soi le soir.

Ces filles et ces garçons sont tous différents mais la rue joue un rôle central dans leur vie quotidienne et définit en grande partie leur identité.

Si tu as besoin d’aide et que tu approches d’une personne, elle t’ignore.

C’est parce que nous sommes sales.

Comment est-ce qu’on peut être propres quand on est à la rue ?

Être propre, ce n’est pas avoir des beaux habits.

Non, être propre c’est dans le cœur.

Comment perçoit-on ces enfants?

Pour survivre dans la rue et face à l’indifférence des autorités ou des adultes, les enfants sont contraints à mendier, vendre des biens et des services, traîner ou dormir dans des lieux publics interdits.

Dans l’imaginaire collectif, les enfants en situation de rue représentent une gêne, voire un danger.

J’avais nulle part où aller et il s’est mis à pleuvoir. Je ne pouvais plus bouger.

Je restais tout seul parce que les gens qui vivent par ici m’ont créé des problèmes.

Si tu dors dehors et que tu as des couvertures, ils te les prennent.

C’est vraiment difficile de vivre dehors, surtout s’il fait froid.

Violence et discrimination

Les enfants qui dépendent de la rue pour leur survie sont les plus susceptibles d’être victimes de violence et de discrimination.

Ceci peut être le fait d’adultes, par exemple des forces de l’ordre ou des riverains mais parfois aussi d’autres personnes dans la même situation.

Rejetés, exclus, ces enfants ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Ils perdent confiance en l’autre.

Avant d’être à la rue, je vivais chez ma grand-mère.

Comme je souffre d’une maladie chronique, on dépensait tout l’argent pour moi.

Ma famille ne pouvait plus payer, c’est pour ça qu’on m’a abandonnée.

Pourquoi un enfant se retrouve dans la rue ?

La rue est souvent le résultat d’une combinaison de facteurs :

De situations familiales complexes marquées entre autres par les violences, la pauvreté, l’exode rural, les migrations et l’isolement.

De contextes sociaux et politiques difficiles tels que des conflits armés, de fortes inégalités sociales, des discriminations, ou des politiques sociales inadaptées.

Si on était heureux chez nous, on ne serait pas ici.

Si on est là, c’est parce qu’on a besoin d’aide, pas pour être abandonné.

Là-bas, c’était encore plus difficile donc il ne faut jamais baisser les bras.

On trouve des enfants en situation de rue dans tous les pays du monde. Ils ne sont pas forcément appelés de la même manière et sont plus ou moins visibles. Comme tous les autres, ces enfants ont des droits.

La FAAI et ses partenaires internationaux se mobilisent pour les faire respecter !

Notre engagement

Nous nous engageons à porter la voix des enfants en situation de rue, à les protéger et les accompagner dans leurs projets de vie. La Fondation Apprentis d’Auteuil International (FAAI) et ses partenaires internationaux se mobilisent pour faire respecter leurs droits et pour éviter que d’autres enfants ne connaissent un jour la rue.

Nos demandes

Respectez-les, protégez-les

  • Luttez contre les discriminations et les violences à l’encontre des enfants, fondées sur le fait de vivre dans la rue.
  • Sensibilisez la société aux droits des enfants en situation de rue.

Ecoutez-les et garantissez
leur accès aux droits

  • Veillez à ce que les enfants en situation de rue aient accès à leurs droits dont à un logement, une alimentation adéquate, à l’identité, l’accès gratuit à la santé et à l’éducation, etc.
  • Offrez aux enfants un environnement favorable qui leur permette d’être entendus et de participer pleinement aux décisions qui les concernent.

Soutenez les familles et la société civile

  • Aidez les parents, les familles à assurer les conditions de vie nécessaires au développement des enfants à titre de prévention de la situation de rue et de condition de réintégration familiale lorsqu’elle est appropriée.
  • Collaborez avec les associations pour l’élaboration de solutions adaptées et soutenez-les dans leur mission de protection et d’insertion de ces enfants.

En cohérence avec l’Observation Générale n°21 du Comité des droits de l’enfant, nous recommandons aux Etats d’adopter des stratégies holistiques de prévention, protection, prise en charge et insertion des enfants en situation de rue et d’y allouer les budgets nécessaires.