139

Réinsertion des enfants en situation de rue à Madagascar

Vendredi 22 juin 2018

A Madagascar, la population s’appauvrit de plus en plus et dans certaines villes telles que Tananarive notamment, les centres accueillent toujours plus d’enfants en situation de rue. Le dernier recensement effectué par le Ministère de la Population comptabilisait en 2016 2430 enfants vivant et travaillant dans la rue. Cette situation est d’autant plus préoccupante qu’elle s’étend aux grandes villes du pays, en particulier Antisirabe.

Depuis le 1er juillet 2016, Apprentis d’Auteuil met en place le Projet Sandratra à Antananarivo avec comme objectif de contribuer à la réinsertion des enfants en situation de rue à Madagascar.

Prévu sur 2 phases successives de 36 mois (2016 à 2019 puis 2019 à 2022), le projet entrera en juillet prochain dans la dernière année de sa première phase. Il vise à renforcer les capacités et le travail de plusieurs associations agissant dans le domaine de la protection des enfants des rues à Madagascar notamment en inscrivant les enfants et jeunes de la rue dans un parcours de réinsertion sociale, scolaire et professionnelle tout en restaurant les liens parentaux. Dans ce cadre, le projet prévoit notamment de renforcer les capacités de 4 associations et congrégations locales, partenaires historiques d’Apprentis d’Auteuil (Centre NRJ, ENDA Madagascar, HARDI et Graines de Bitume) œuvrant aux côtés des enfants en situation de rue, mais également d’améliorer les pratiques des éducateurs et le travail collaboratif entre les associations dans ce domaine.

Au total sur 3 ans, 1500 enfants et jeunes en situation de rue ou de grande vulnérabilité seront accueillis par les 4 associations partenaires et les enfants de 300 familles seront pris en charge.

50 animateurs/éducateurs issus d’une dizaine d’associations seront en outre ciblés par le projet. 

Retour à la liste