164

Exercice Périodique Universel (EPU) pour la République du Congo.

Mercredi 14 novembre 2018

Ce 14 novembre, a eu lieu l’Exercice Périodique Universel (EPU) pour la République du Congo. Une très nombreuse délégation du Congo était présente : Monsieur Jean-Claude Gakosso, Ministre des affaires étrangères, de la coopération et des congolais de l’étranger à la tête de la délégation, accompagné du Ministre de la Communication et des médias, Ministre de la Justice, des droits humains et des peuples autochtones, Mme La Ministre des Affaires sociales et action humanitaire, Ministre de l’intégration de la femme, l’Ambassadeur permanent de la représentation du Congo en Suisse, des députés et sénateurs et des experts des différents ministères.

Durant cet exercice, de nombreuses recommandations émises par les 87 Etats participants ont porté sur les droits des enfants, en particulier leurs droits à l’éducation, à la santé universelle, à la protection contre les violences comme les violences sexuelles ou les châtiments corporels ; autant de défis qui demeurent dans le pays. Certaines recommandations formulées ont repris précisément les demandes transmises par Apprentis d’Auteuil et le REIPER (« Réseau des Intervenants sur le Phénomène des Enfants en Rupture »). Notamment la mise en place d’un organe indépendant pour assurer le suivi des droits des enfants, et la prise en compte des droits des enfants avec handicap. Il s’agit de la toute première fois que la situation particulièrement dramatique de ces enfants, largement taboue et ignorée dans le pays, retient ainsi l’attention de la communauté internationale.

Aux côtés du REIPER, Apprentis d’Auteuil souhaite saluer les Etats membres ayant repris nos recommandations. Cet exercice représente un espoir certain pour la réalisation des droits des enfants les plus laissés pour compte dans le pays.

Pour Apprentis d’Auteuil et ses partenaires, cet exercice démontre l’importance de poursuivre les actions entreprises au niveau des différents gouvernements afin que ceux-ci puissent entendre les préoccupations venant du terrain et comprendre l’enjeu de relayer ses messages pour les populations vulnérables, que sont principalement les enfants que nous soutenons. Dans son action de plaidoyer, et préalablement à chaque Exercice Périodique Universel, Apprentis d’Auteuil réalise, avec ses partenaires, un travail de lobbying en amont auprès des gouvernements des différents pays pour partager leurs recommandations et faire remonter les voix de nos partenaires sur le terrain au niveau des Nations Unies.

Aussi, Joseph Likibi, coordonnateur du REIPER, apprécie : « Nous sommes heureux de ces premiers résultats obtenus. Les énergies n’ont pas été dépensées pour rien. »

Nous attendons maintenant de connaître la position de notre gouvernement sur les différentes recommandations qui lui ont été faites.

Retour à la liste