122

Appui à la formation et l’insertion socio-professionnelle des filles-mères vulnérables au Mali

Lundi 16 avril 2018

Un projet d’appui à la formation et l’insertion socio-professionnelle des filles-mères vulnérables est actuellement mené au Mali depuis janvier 2018. Mis en place notamment grâce à l’Association Jeunesse et Développement au Mali (AJDM) notre partenaire local, ce projet a permis depuis le début de l’année de prendre en charge 30 jeunes filles avec leur enfant, au sein d’un centre d’hébergement.

Chaque jour de 8h à 14h, 21 jeunes filles suivent une formation de couture tandis que les 9 autres se forment aux métiers de la restauration auprès de formateurs spécialisés dans ces domaines. Elles retournent ensuite au centre d’hébergement où trois nounous expérimentées s’occupent de leurs enfants durant toute la journée. Les jeunes filles passent un moment avec leur enfant, et se préparent ensuite pour le cours d’alphabétisation qui a lieu au centre chaque jour ouvré de 16h à 18h.

Ces formations dureront entre 7 et 9 mois, et précèdent des stages de perfectionnement auxquels les filles participeront aux côtés d’artisans professionnels durant 3 mois. A l’issu de ces formations et expériences, les jeunes filles auront la possibilité de monter leur propre entreprise ou de devenir employée au sein d’une entreprise de couture ou dans le domaine de la restauration.

En mars 2018, les chefs de projets sont allés visiter l’atelier couture et le centre de formation en restauration où ils ont eu la chance de déguster des plats préparés pour leur passage. Ils ont également rencontrés des jeunes filles de la promotion 2017, qui sont actuellement en cours d’insertion professionnelle. L’une d’entre elles a créé son propre local de coiffure avec sa sœur et a monté son entreprise et une deuxième est employée chez un couturier et continue actuellement de perfectionner ses acquis avant de monter son propre atelier de couture. Enfin, une autre de ces jeunes filles ayant suivi une formation de restauration souhaite épargner et travaille pour cela en tant qu’aide-ménagère chez son précédent employeur, dans le but de pouvoir créer dans les prochains mois sa propre entreprise. 

Retour à la liste