186

12 Avril Journée Internationale des Enfants des Rues

Vendredi 12 avril 2019

Aujourd’hui à travers le monde, on estime à plus de 120 millions le nombre d’enfants des rues, et cela, malgré l’adoption il y a près de 30 ans de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant.

L’article 20 de ladite Convention dispose que tout enfant qui est temporairement ou définitivement privé de son milieu familial, ou qui dans son propre intérêt ne peut être laissé dans ce milieu, a droit à une protection et une aide spéciales de l’Etat. Les Etats parties doivent également s’engager à protéger l’enfant contre toute forme d’exploitation et de violence sexuelle (Art. 34), assurer le droit de l’enfant à l’éducation (Art. 28) ainsi que le droit de jouir du meilleur état de santé possible et de bénéficier de services médicaux (Art. 24).

Cependant, bien que ladite Convention soit la convention la plus ratifiée de l’’histoire des droits de l’homme (196 Etats parties comprenant tous les Etats éligibles à l’exception des Etats Unis), et que ses provisions soient juridiquement contraignantes, les droits des enfants susmentionnés ne sont pas garantis à de nombreux enfants, et en particulier à ceux en situation de rue.

En effet, la majorité des enfants en situation de rue sont livrés à eux mêmes et contraints de mendier ou travailler pour subvenir à leurs besoins primaires. Ils sont privés d’habitats convenables, de nourriture, d’un environnement sécurisé, d’éducation et de soins de santé. Les jeunes filles vivant dans la rue sont par ailleurs, particulièrement exposées aux violences et abus sexuels, et doivent parfois se résoudre à des avortements clandestins, mettant encore davantage à risque leur santé. Survivre est une lutte quotidienne pour ces enfants et jeunes en situation d’extrême vulnérabilité.

La FAAI, Apprentis d’Auteuil et ses partenaires internationaux se mobilisent notamment au sein du réseau international ‘’Consortium for Street Children’’ pour défendre les droits des enfants en situation de rue auprès de leurs Etats en célébrant chaque année depuis 2012, une Journée mondiale qui leur est consacrée le 12 avril. Ainsi, aux quatre coins du monde, ces enfants et ces jeunes ont la possibilité de s’exprimer, de parler de leur quotidien, leurs besoins et leurs rêves. Il est crucial de souligner que les enfants des rues ont les mêmes droits que tous les autres enfants.

Retour à la liste