211

Le REEJER interviewé par UPR-info

Friday 06 December 2019

L’Examen Périodique Universel (EPU) est un processus unique en son genre basé sur la coopération des Etats membres des Nations-Unies. Il consiste à passer en revue les réalisations de l’ensemble des pays dans le domaine des droits de l’homme. Il fournit à chaque Etat l’opportunité de présenter les mesures qu’il a pris pour améliorer la situation des droits de l’homme sur son territoire et remplir ses obligations internationales.

UPR-INFO met l’accent dans ces interviews sur le renforcement du pouvoir d’agir des femmes à travers ce mécanisme. Cet interview retranscrit avec justesse les témoignages des femmes membres d’Organisations Non-Gouvernementales qui sont intervenues lors de Déclarations Orales aux différents cycles des EPU.

Bien qu’elles reconnaissent que l’EPU ne peut obliger les gouvernements à réaliser des progrès dans la mise en œuvre des droits de l’homme sans leur propre volonté, il reste un mécanisme ayant un fort impact international.

 

Marguerite Djokaba, membre de notre partenaire local le REEJER (Réseau des Educateurs et des Jeunes de la Rue) en République Démocratique du Congo, rappelle qu’un suivi est nécessaire pour s’assurer que l’Etat examiné respectera les engagements qu’il a pris, notamment ceux relatifs aux droits des enfants.

L’EPU permet de mettre en lumière les défis de chaque Etat et de réfléchir ensemble, avec les acteurs de la société civile, aux améliorations réalisables par les gouvernements pour leur population.

Back to the list